Droit au armes: le retour? ne rêvons pas!

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Droit au armes: le retour? ne rêvons pas!

Message par franctireur7 le Ven 12 Oct - 10:07

Un citoyen libre est un
citoyen armé





Publié le 12/10/2012




Aux Armes
citoyens !
, le
pamphlet de Paul Lycurgues défend l'idée de nous réapproprier la question
sécuritaire directement sans passer par l’établissement d’un État policier.



Par Frédéric
Mas.


Pas une journée ne se passe sans que la presse ne se fasse l’écho d’un nouvel
acte de violence gratuite opposant délinquants ensauvagés et citoyens désarmés.
Pas une journée ne se passe sans qu’un politicien ne prenne la parole pour
condamner fermement - mais toujours verbalement - l’intensification des heurts
ordinaires entre bandes de prédateurs. Pas une journée ne se passe sans que nos
éditorialistes et autres pseudo experts es criminalité ne réclament plus
d’effectifs ou de moyens pour la police, la justice ou la politique de la ville
pour endiguer une maladie sociale qui progresse maintenant, presque
inexorablement, depuis plus de 30 ans.



Aux armes !


Dans un pays
où le problème semble confisqué par des professionnels de la parole creuse et
subventionnée, l’essai de Paul Lycurgues Aux armes citoyens ! Plaidoyer pour
l’autodéfense
apparaît comme une bouffée d’air frais. Sans prétendre clore
le débat sur la criminalité, le pamphlet défend une idée qui peut paraître
neuve aux oreilles de nos concitoyens, à savoir l’urgence de nous réapproprier
la question sécuritaire directement sans passer par l’établissement d’un
État policier ou le pourrissement anarchique de la situation :



Aux armes… suggère une troisième voie, la
seule selon l’auteur à pouvoir juguler cette insécurité endémique et à prévenir
l’émergence d’une véritable dictature de l’ordre. Cette troisième voie est
celle de l’autodéfense, et de la responsabilité du peuple français : ce dernier
doit exercer son droit, et assumer son devoir de peuple libre, à reconquérir
les armes qui lui ont été dérobées, et à restaurer en France un ordre naturel
fondé sur le respect que se doivent des citoyens libres et armés. (p. 9).



En France ?
Et puis quoi encore ?



Le message
serait presque anodin s’il était adressé à nos voisins suisses ou à nos presque
voisins nord-américains. Mais en France ? Le droit de porter une arme paraît
incongru, voire totalement irresponsable. Comme par enchantement, à écouter nos
édiles qui décidément s’occupent de nous comme autant de tuteurs bienveillants,
ce qui se fait ailleurs se transforme nécessairement en instrument de guerre
civile sous nos latitudes. C’est folie que d’envisager des citoyens français
armés et même, à entendre certains, contraire au génie propre de notre pays,
qui n’a jamais connu une telle situation.



Contre les
fausses évidences



Paul
Lycurgues examine et répond patiemment à toutes ces objections courantes,
observant ainsi que le port d’arme fut le corollaire révolutionnaire au droit
de résistance contre l’oppression gagné en 1789, droit qui n’est remis en cause
que dans les années 30, sous l’influence d’un décret loi inspiré par Pierre
Laval. Cette règlementation inaugurera la législation répressive en matière d’autodéfense
que nous connaissons aujourd’hui.



Lycurgues
rappelle ensuite que la corrélation souvent invoquée entre possession d’arme et
criminalité ne repose sur aucune base scientifique, et que les divers arguments
pacifistes pour réclamer le désarmement des populations civiles ne tiennent
pas, sauf à travestir la réalité pour la rendre plus belle qu’elle n’est.



Dans un
style argumentatif concis, volontiers provocateur, Paul Lycurgues réussit en
une trentaine de pages à décentrer l’éternel débat entre droite et gauche sur
la sécurité vers la question de la responsabilité individuelle. Qu’on soit
sceptique ou convaincu, son pamphlet a le mérite d’emprunter la voie étroite
qui est celle du libéralisme politique le plus conséquent.
avatar
franctireur7
Débutant
Débutant

Date d'inscription : 09/10/2012
Localisation : Sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: Droit au armes: le retour? ne rêvons pas!

Message par Invité le Ven 12 Oct - 10:56

Salut Franctireur.
Un petit lien vers ce fameux pamphlet ? ou à lire direct sur "Aux armes citoyens" ?.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Droit au armes: le retour? ne rêvons pas!

Message par Administratos le Ven 12 Oct - 11:22

ça vient de contre point, un blog ultra liberal, et relativement peu connu...


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Administratos
Débutant
Débutant

Date d'inscription : 09/10/2012
Age : 38
Localisation : ici

Revenir en haut Aller en bas

Re: Droit au armes: le retour? ne rêvons pas!

Message par Invité le Ven 12 Oct - 11:24

Nickel merci .

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Droit au armes: le retour? ne rêvons pas!

Message par LEICACECILIA le Ven 12 Oct - 11:27

Malheureusement, la réponse est dans le titre...

_________________
Le jeune court vite.
Mais le vieux, lui, connait le chemin...
avatar
LEICACECILIA
Modo
Modo

Date d'inscription : 09/10/2012
Age : 64
Localisation : Marseille
Humeur : J'aime rire !

Revenir en haut Aller en bas

Re: Droit au armes: le retour? ne rêvons pas!

Message par Invité le Ven 12 Oct - 11:33

La création de "milices civiles", se fera naturellement, et commencera dans les campagnes, dés que la déliquance des villes commencera à déborder. Je vois déjà comme ça se passe ici avec les troupes de roms ramasseurs de champignons. Il y a plusieurs brigades de gendarmerie qui s'en occupent, car on est passé à ras d'un réglement du problème par la population locale. Je suis sur le secteur qui a fait l'objet d'un reportage, passé dimanche dernier dans 7 à 8 sur tf1, sur ce sujet. Je peux dire que le reportage a été drolement édulcoré pour supprimer tout ce qui avait trait aux vélléités de réaction des habitants du plateau. Déjà que les gens ralaient, parce que l'on a du monde qui vient de partout ramasser ici des champignons pour les vendre, là c'est devenu du ratissage industriel, avec toutes les merdes qu'ils laissent dans les bois. En plus, ils ne sont pas venus seuls, ils ont été recrutés par des professionnels du champignon. La prochaine saison risque d'être chaude.

Dans la mesure où nous sommes sur un forum public, il y a des choses (qui sont d'ailleurs à l'origine de l'intervention massive de la gendarmerie, contre les roms) que je ne raconterai pas, étant donné qu'il est illégal de protéger ses intérêts dans ce pays.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Droit au armes: le retour? ne rêvons pas!

Message par Invité le Ven 12 Oct - 11:39

Je crois aussi à l'apparition de milices,bien que le terme sonne mal.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Droit au armes: le retour? ne rêvons pas!

Message par Invité le Sam 20 Oct - 19:30

la chasse serait ouverte

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Droit au armes: le retour? ne rêvons pas!

Message par Buck Jones le Lun 22 Oct - 10:50

Les pelles sont en cours d'affûtage partout sur le territoire

Je partage l'avis de ndes43 : Le droit aux armes dans notre pays comme ailleurs est un droit naturel de l'homme, son retour dans les usages se fera tout naturellement dès que la menace l'exigera ! Alors les armes se porteront et monsieur le préfet n'aura plus son mot à dire ... car il sera vital d'en porter ....
avatar
Buck Jones
Débutant
Débutant

Date d'inscription : 09/10/2012
Age : 71
Localisation : Suisse Normande
Humeur : Variable

Revenir en haut Aller en bas

Re: Droit au armes: le retour? ne rêvons pas!

Message par Buck Jones le Lun 22 Oct - 11:00

Lycurgues examine et répond patiemment à toutes ces objections courantes,
observant ainsi que le port d’arme fut le corollaire révolutionnaire au droit
de résistance contre l’oppression gagné en 1789, droit qui n’est remis en cause
que dans les années 30, sous l’influence d’un décret loi inspiré par Pierre
Laval.
Cette règlementation inaugurera la législation répressive en matière d’autodéfense
que nous connaissons aujourd’hui.

Il s'agit bien évidemment du décret loi scélérat de 1939 qui il faut le savoir : Non seulement était illégal car non débattu et non ratifié par le parlement de l'époque , mais était dès sa promulgation réputé "provisoire" .....

Pourtant, aujourd'hui encore ce " texte illégal " est au centre de notre législation sur les armes puisque avant même d'être abrogé il fut intégré dans les textes de la réglementation de la défense nationale et a force de loi ...

Belle démocrassie que la ripoublique française ...






Dernière édition par Buck Jones le Lun 22 Oct - 11:15, édité 1 fois
avatar
Buck Jones
Débutant
Débutant

Date d'inscription : 09/10/2012
Age : 71
Localisation : Suisse Normande
Humeur : Variable

Revenir en haut Aller en bas

Re: Droit au armes: le retour? ne rêvons pas!

Message par Invité le Lun 22 Oct - 11:08

Il sont habitués au provisoire qui dure...
Il est vrai que l'on sent monter un fort sentiment de
ras le bol.La colère commencerait elle à gagner.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Droit au armes: le retour? ne rêvons pas!

Message par Buck Jones le Lun 22 Oct - 11:20

Comme on dit :

Les français sortiront de leurs gonds quand ils n'auront plus à manger dans leurs assiettes ou si des éléments étrangers commencent à vouloir toucher de trop près à leurs chères assiettes ...
avatar
Buck Jones
Débutant
Débutant

Date d'inscription : 09/10/2012
Age : 71
Localisation : Suisse Normande
Humeur : Variable

Revenir en haut Aller en bas

Re: Droit au armes: le retour? ne rêvons pas!

Message par Darius le Lun 22 Oct - 11:24

Jojo a écrit:Je crois aussi à l'apparition de milices,bien que le terme sonne mal.
La connotation péjorative est uniquement française, vue les relents nauséabonds du régime de Vichy. Là, je cite: Une armée de milice est une armée où les civils sont formés pour participer à des missions militaires en complément de leurs formations professionnelles. Il s'agit d'un type d'armée principalement utilisé en Suisse.
La milice est un système d’organisation couramment pratiqué dans la vie publique en Suisse, elle tient sa forme d’une idée républicaine selon laquelle un citoyen qui a les capacités d’assumer des charges et des taches publiques à titre extraprofessionnel et bénévole. C’est une expression emprunté au vocabulaire militaire (du latin militia, service militaire) dont l'origine remonte à la démocratie athénienne et au début de la république romaine ; depuis l’antiquité la notion de milice comprenait l’exercice de charges civiles.
avatar
Darius
Pilier du forum
Pilier du forum

Date d'inscription : 09/10/2012
Age : 53
Localisation : Genf

Revenir en haut Aller en bas

Re: Droit au armes: le retour? ne rêvons pas!

Message par Invité le Lun 22 Oct - 11:28

Milice...milice ...l'OAS était-il une milice

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Droit au armes: le retour? ne rêvons pas!

Message par Invité le Lun 22 Oct - 11:31

D'accord Darius,je voulais juste préciser que le terme
en lui même sonnait mal aux oreilles de certains...

En revisitant l'histoire,on a confirmation que
le Français est long à la détente.Mais comme
on dit,quand les c***lles commencent à monter...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Droit au armes: le retour? ne rêvons pas!

Message par Invité le Lun 22 Oct - 11:35

CALIBRE2B a écrit:Milice...milice ...l'OAS était-il une milice

Qui a dit ça ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Droit au armes: le retour? ne rêvons pas!

Message par Invité le Dim 28 Oct - 11:45

millice et autre c est du debordement tot ou tard

le droit aux armes oui, mais pas a n importe qui,..

il y a des gens tré bien, qui avec une arme, ferait n importe quoi, ils tirs au premiers regard.ou pour une place de parking

comme ses bon peres de familles qui deviennent des assasins au volant de leurs voitures

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Droit au armes: le retour? ne rêvons pas!

Message par Invité le Dim 28 Oct - 11:50

fioul28 a écrit:millice et autre c est du debordement tot ou tard

le droit aux armes oui, mais pas a n importe qui,..

il y a des gens tré bien, qui avec une arme, ferait n importe quoi, ils tirs au premiers regard.ou pour une place de parking

comme ses bon peres de familles qui deviennent des assasins au volant de leurs voitures

Tu peux développer ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Droit au armes: le retour? ne rêvons pas!

Message par valinco le Dim 28 Oct - 12:39

Jojo a écrit:
fioul28 a écrit:millice et autre c est du debordement tot ou tard

le droit aux armes oui, mais pas a n importe qui,..

il y a des gens tré bien, qui avec une arme, ferait n importe quoi, ils tirs au premiers regard.ou pour une place de parking

comme ses bon peres de familles qui deviennent des assasins au volant de leurs voitures

Tu peux développer ?

Oui, qui sont ces gens très biens qui auraient droit aux armes alors ?

_________________
In bello leones, in pace columbae.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
valinco
Pilier du forum
Pilier du forum

Date d'inscription : 09/10/2012
Localisation : Dans les montagnes en Corse.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Droit au armes: le retour? ne rêvons pas!

Message par Invité le Dim 28 Oct - 13:08

il ni a pas de regle generale

permettre a des individus d avoir des armes, c est prendre des risques

le bof du coin vas se prendre pour un justicier, s il a une arme en main.

alors quand general il lonje les murs.

c est une histoire de control, si on me vole ma voiture, je ne tire pas dans le dos des voleurs.

l arme, ne me sert qua defendre ma vie, ou celle d un autre , pas pour faire justice.

dabord pour avoir une arme, il faut savoir sen servir, une formation doit etre obligatoir(club de tir).

et aussi une force moral, pour ne pas faire n importe quoi

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Droit au armes: le retour? ne rêvons pas!

Message par Invité le Dim 28 Oct - 13:16

Je dirai plutôt que permettre à des individus responsables est
justement d'éviter les risques.
Le bof du coin tout le monde le connait.C'est le pinpin qui possède
encore le 12 de son grand père et qui un samedi soir avec 3 g. dans
chaque bras va allumer deux ado qui mangent leur pizza sous sa fenêtre.
Comme tu dis c'est une histoire de contrôle !


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Droit au armes: le retour? ne rêvons pas!

Message par valinco le Dim 28 Oct - 13:24

fioul28 a écrit:il ni a pas de regle generale

permettre a des individus d avoir des armes, c est prendre des risques

le bof du coin vas se prendre pour un justicier, s il a une arme en main.

alors quand general il lonje les murs.

c est une histoire de control, si on me vole ma voiture, je ne tire pas dans le dos des voleurs.

l arme, ne me sert qua defendre ma vie, ou celle d un autre , pas pour faire justice.


Ok,
mais là on ne parle plus du droit de détenir des armes,
mais de celui du port d'armes ...

_________________
In bello leones, in pace columbae.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
valinco
Pilier du forum
Pilier du forum

Date d'inscription : 09/10/2012
Localisation : Dans les montagnes en Corse.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Droit au armes: le retour? ne rêvons pas!

Message par Invité le Dim 28 Oct - 14:02

Cela devrait surtout dépendre des capacités de l'individu à faire face à une situation d'urgence. La majorité de la population, dans des conditions difficiles et imprévues, met plusieurs secondes avant d'avoir une réaction, maitrisée ou non. Je ne donnerai jamais un port d'arme à un émotif. J'ai vu ça à la chasse, il y en a 2 ici, qui perdent leurs moyens quand ils voient surgir un cochon, et le seul endroit sur, c'est de se cacher derrière l'animal, parce que ça arrose partout autour, même si c'est à moins de 10 m et que le sanglier passe doucement.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Droit au armes: le retour? ne rêvons pas!

Message par Invité le Dim 28 Oct - 16:39

Jojo a écrit:Je dirai plutôt que permettre à des individus responsables est
justement d'éviter les risques.
Le bof du coin tout le monde le connait.C'est le pinpin qui possède
encore le 12 de son grand père et qui un samedi soir avec 3 g. dans
chaque bras va allumer deux ado qui mangent leur pizza sous sa fenêtre.
Comme tu dis c'est une histoire de contrôle !


exactement c est ce que je pense

il faut de l entrainement et du sang froid

ndes43 ala chasse , j ai vue des trucs completement cons, combiens panique, et tirent comme des fous.

et heureusement que le gibiers n est pas armée lui

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Droit au armes: le retour? ne rêvons pas!

Message par Invité le Dim 28 Oct - 16:49

Comme quoi, le sang froid n'est pas une qualité universelle, et à ne pas confondre avec la témérité. Il y a 3 ans, un chasseur du coin a voulu faire le malin en achevant au couteau un 120 kgs gravement bléssé. Il a du être évacué en hélicoptére....

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Droit au armes: le retour? ne rêvons pas!

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum